Qui suis-je?

"Le principe de mon travail, ma ligne directrice, c'est d'aider à trouver la meilleure solution possible pour le couple cavalier-cheval, en tenant compte au maximum des contraintes morphologiques, techniques et de budget."

Docteur en sciences de la vie de formation et naturaliste par conviction, j'ai choisi de réorienter ma carrière professionnelle en 2014 pour me consacrer au bien être animal et plus particulièrement à celui du cheval. J'ai décidé de me spécialiser dans le saddle fitting, une discipline qui me permet de mettre à profit mes qualités d'analyse et de rigueur scientifiques ainsi que mes connaissances en biomécanique pour améliorer le quotidien des chevaux et de leurs cavaliers. Formée par Glenn Hasker, master saddler et saddle fitter anglais installé dans le Limousin, je me suis installée en juillet 2016. Je continue à me former régulièrement et mon prochain objectif est d'acquérir une expertise professionnelle complète en harnachement qui englobera, en plus de la selle, le filet (avec ou sans mors, les embouchures, les enrênements, ...)

Le saddle fitting

photo d'Isabelle Devambez

Le saddle fitting: qu'est-ce que c'est?

Le saddle fitting, c'est l'art d'adapter la selle et, plus largement, l'équipement du cheval au couple cavalier-cheval et à la ou aux disciplines qu'ils pratiquent ensemble.
Adapter le matériel à un cheval, ou "fitter", c'est donc choisir le harnachement de telle façon qu'il:

  • ne blesse pas le cheval et donc préserve sa santé
  • permette au cavalier de se faire plaisir et d'évoluer dans les disciplines de son choix

Bien que certaines marques d'équipement tiennent encore le discours contraire: aucune selle ne peut aller à tous les chevaux, de la même façon qu'aucune paire de basket ne peut convenir au pied de tous les coureurs.

dessin humoristique

Pourquoi est-il important d'adapter le matériel au cheval?

La notion d'adaptation du matériel doit intervenir à partir du moment où vous souhaitez mettre du matériel sur le dos de votre cheval. En effet, un matériel mal adapté risque au mieux de gêner les mouvements et les performances du cheval mais au pire de le blesser et de provoquer des dommages physiques et psychiques à plus ou moins long terme.Pour faire une analogie simple: tout le monde sait à quel point marcher avec des chaussures trop petites, trop grandes ou mal adaptées à sa morphologie est une mauvaise idée; ceux qui ont essayé se souviennent probablement des douleurs ou des ampoules.
Or, les chevaux sont connus pour leur capacité à souffrir en silence, ils ne préviennent souvent de leurs douleurs que lorsque la catastrophe est arrivée. Quelques indices peuvent cependant vous mettre la puce à l'oreille et vous indiquer que le matériel que vous utilisez n'est pas adapté:

  • votre cheval s'éloigne quand vous approchez le tapis et/ou la selle, il couche les oreilles ou fait semblant de mordre au sanglage
  • il n'est pas concentré au travail, a du mal à allonger ses allures, trébuche souvent, fait des barres régulièrement, lève la tête, s'agite au montoir...
  • votre ostéopathe relève des problèmes récurrents (notamment au niveau du garrot ou des lombaires)
  • vous constatez l'apparition de gonfles, de poils blancs, une atrophie musculaire...
photo de poils blancs au garot

Les zones de poils blancs localisées au niveau de la selle correspondent à une dépigmentation provoquée par une pression trop forte sur ces zones spécifiques et pouvant être due au matériel utilisé.
Ces exemples figurent parmi beaucoup d'autres manifestations possibles des douleurs de votre cheval (gonfles, atrophies etc...)

dessin humoristique

Et le cavalier dans tout ça?

Le cavalier n'est pas en reste, une selle mal adaptée provoque des douleurs de dos (notamment lombaires), des inconforts et des déséquilibres.
Par ailleurs, même si la selle convient au cheval, celui-ci ne peut pas être bien si le cavalier ne l'est pas.

Tout ceci nuit évidemment à une équitation agréable et performante.

Cas pratique: pourquoi une selle ne peut pas convenir à tous les chevaux

Lorsque l'on observe les différences morphologiques entre ces deux chevaux il parrait évident que la même selle ne peut pas convenir pour les deux dos.

photo de morphologie de cheval 1 photo de morphologie de cheval 2

De plus, il est important de noter que la morphologie du cavalier intervient également dans le choix du matériel.
Le matériel doit donc être adapté au couple cheval/cavalier

photo de selles

Comment choisir le matériel adapté?

De nombreux critères doivent être pris en compte pour choisir son matériel. Le travail du saddle fitter consiste à vous conseiller sur la selle qui irait le mieux à votre cheval et à vous-même en tenant compte des besoins morphologiques, sportifs, des contraintes et également de vos envies. Chaque couple cavalier-cheval est un cas particulier et est considéré comme tel par le saddle fitter.

Quand faire contrôler son matériel et à quelle fréquence?

Une fois que le matériel a été validé, une visite annuelle est généralement conseillée. Il est à noter que ce suivi est important pour s'assurer que le matériel reste adapté (usure, modification de la morphologie du cheval: musculation, vieillissement, etc...).

photo de mors

Et le filet dans tout ça?

Un peu moins connue et répandue, l'adaptation du filet et du mors (bit fitting) n'en sont pas pour autant à négliger. Mon prochain objectif est donc d'acquérir une expertise professionnelle dans ce domaine afin de pouvoir vous conseiller sur le choix et l'adaptation de votre filet, embouchure, etc...